Kasbah Timidarte - Maison d'hotes - Vallée du Drâa - Agdz Maroc
Accueil > Qui sommes-nous ? > Historique

Historique

HISTORIQUE DE LA RESTAURATION DE LA KASBAH DE TIMIDARTE

C’est dans la vallée du Draâ que se situe le Douar de Timidarte. Vallée connue pour ses dimensions grandioses où se côtoient les palmeraies riches et fertiles, bordées par les eaux turquoise du Draâ et les versants arides des montagnes de l’Anti-Atlas.

Siège historique de l’ancienne peuplade d’origine subsaharienne, l’ancien village (le Ksar) conserve sa physionomie concentrée et fortifiée.
Timidarte, situé à 15 km d’Agdz est aujourd’hui, comme partout, exposé aux forces du changement. C’est pourtant le souci de continuité de ses habitants qui a assuré au Douar une physionomie architecturale globalement homogène.
De fait, même si bons nombres d’habitants sont sortis du Ksar pour se reloger dans de plus vastes habitations, les techniques de construction traditionnelles ont été conservées.

1. « L’association qui monte les marches »

Le ksar ainsi partiellement vidé de sa population a subi les dégradations du temps et déjà un tiers est en passe de tomber en ruine.
Sans doute le ksar se serait-il tout à fait incliné devant l’abandon et les morsures du temps, si une active association villageoise du nom de Taskala, fédérant l’ensemble de la population du Douar n’était née. Figure incontournable de tout projet de développement, ses actions multiples et variées visent à assurer pour l’ensemble de la communauté de Timidarte, une amélioration des conditions de vie.
Parmi les projets aboutis les plus significatifs : le renforcement des capacités de l’école qui permet aujourd’hui d’accueillir, jusqu’au primaire, l’ensemble des enfants de trois Douars (les deux douars limitrophes en bénéficient).
Le Douar est désormais pourvu en eau potable et électricité.


2. « Le passé retrouvé et l’avenir réapproprié »

Petit à petit le processus de maturation fait son œuvre, idées et initiatives collectives foisonnent, émergent, jaillissent.
L’association s’est engagée dans un nouveau projet de réhabilitation du Ksar.
Longtemps considéré comme le lieu de « l’ancien temps » et délaissé par la jeunesse, le regard change et se tourne à nouveau vers ce patrimoine historique, culturel et architectural, déjà reconnue par l’Etat et repéré par l’UNESCO comme patrimoine potentiel de l’humanité.

3. « Le point de départ du renouveau : la kasbah »

Le dynamisme de la population par le truchement de l’association Taskala à pris pour point de départ la kasbah du Ksar. Sa réhabilitation en centre d’accueil de tourisme solidaire doit servir de levier financier et psychologique à d’autres initiatives de développement économiques et sociales.
En effet une part des bénéfices alimentent l’association et son fond d’investissement destiné aux projets communautaires.
Le but est simple : que le projet bénéficie de fil en aiguille à l’amélioration des conditions de vie des populations et de la réhabilitation du Ksar.
Ainsi relayés aux différentes tranches de la population, les projets de l’association, par la concertation et la participation s’inscrivent dans le souci de la durabilité.

4. kasbah et tourisme solidaire

La kasbah se veut un espace de rencontre convivial entre une communauté prête à offrir ce qu’elle a de plus authentique et un tourisme curieux et respectueux de l’autre.


< haut de page >
(c) 2010 - www.kasbahtimidarte.com | Powered by CMSimple | Template Design by CMSimple-Styles

Parse error: syntax error, unexpected '=', expecting ')' in /htdocs/public/www/statistics/var/access.php on line 3070